• Elpidio Pezzella

Jonas paradigme du croyant


«Et Jonas se leva pour s'enfuir à Tarsis, loin de la face de l’Eternel».

Jonas 1:3a

Pour Luther, Jonas est un ‘saint’ ennuyeux et pesant, un homme fâché à cause de la misericorde de Dieu envers les pécheurs. Pour beaucoup, il a pris l'apparence du transgresseur, celui qui désobéit aux ordres divins. Cependant, c’est un fils aimé par Dieu auquel il s’adresse sans inhibitions, quasi sans crainte, mais, en réalité, il on a beaucoup. Le Seigneur ne poursuit pas et ne cède jamais à nos caprices. À ses griefs, accompagnés d'une évasion dans la direction opposée à Tarsis, Dieu ne le liquide pas avec la superficialité, mais Il continue à le suivre, à l'appeler à "combattre avec lui" jusqu’à le ramener à ses responsabilités. Dieu désire que Jonas trouve son appel prophétique en allant au-delà des convictions et des fausses certitudes que son environnement et les tradition de l’époque lui imposent. Jonas (et nous avec lui) est mis au défi d’accueillir ceux que lui-même avait exclus, en acceptant la miséricorde de Dieu, auparavant inacceptable pour lui.

Aux temps de Jésus, tout comme aujourd’hui, beaucoup cherchaient un signe, un miracle ou une indication divine. «Comme le peuple s'amassait en foule, il se mit à dire: Cette génération est une génération méchante; elle demande un miracle; il ne lui sera donné d'autre miracle que celui de Jonas» (Luc 11:29). Le texte de Luc nous raconte que des étranger, comme la reine de Séba et le Ninivites ont apprécié la révélation de Dieu sans voir aucune manifestation surnaturelle. La réalité est telle aujourd’hui, tout comme à ces temps-là, “cette génération est méchante”, c’est-à-dire, mauvaise dans la nature et dans la condition générale. Jusqu'à ce qu'elle soit dans cet état, aucun signe ne produira jamais un résultat durable. Sans une sincère et honnête prise de conscience, il n’y aura pas de changement. Jonas a peur de se mesurer avec le nouveau Dieu, car il aime la solidité, les choses qu’il connaît déjà et se vante des expériences vécues auparavant. Il possède et contrôle seulement ce qu'il sait déjà et a approuvé selon sa propre expérience de vie. Au contraire, le nouveau de Dieu doit être réalisé, expérimenté et surtout, il n’est pas contrôlable; de même, nous devons nous laisser guider, comme un “nouveau” livré à ce qui n'est pas encore compris, mais qui sera compris progressivement. Connaître Dieu, c'est savoir qu'il est tel et qu'il ne peut être maîtrisé par des règles et des normes.

L’histoire de Jonas nous dit que souvent nous-même nous ne croyons pas au “changement/repentance”. Il se trouve que dans de nombreuses églises, le message de la conversion est en train de disparaître, préférant parler de «participation». Tout comme Jonas, nous limitons l'action de Dieu, nous résistons à l'Esprit par nos convictions, nous cherchons un message alternatif à ce que nous sommes appelés à proclamer. Notre "mal" se cache, éloigne et même efface le visage de Dieu. Les questions personnelles ont le dessus sur la mission reçue et au final ces "signes différents" dévient et éloignent les personnes. Jonas est le paradigme du croyant à l'ère de l'individualisme, typique de cette platitude d'une foi qui ne se laisse pas troubler. Il pense pouvoir vivre l'appel de Dieu sans prendre soin de lui et sans suivre la voix qui le pousse à sortir et à aller. Aujourd'hui, le grand défi est de devoir accepter le «différent». Jonas était tellement attaché à la forme de croyance acquise qu'il ne voulait pas connaître d'idées différentes. Hier comme aujourd'hui, l'Église doit apprendre que Dieu n'est pas appelé à se soumettre à notre théologie. Les croyants, comme le prophète, doivent apprendre à aller plus loin, à vivre un changement, une conversion à la face de Dieu qui nécessite une conversion à la solidarité, c'est-à-dire “se prendre en charge de l'autre et de l'étranger”.

(Extrait du livre, en langue italienne, " L’inacceptable misericorde de Dieu " https://www.amazon.it/Giona-Linaccettabile-Misericordia-Dio-2/dp/1537718878.

Devotional 40/2018

Plan de lecture hebdomadaire de la Bible

01 octobre Ésaïe 11-13; Éphésiens 4

02 octobre Ésaïe 14-16; Éphésiens 5:1-16

03 octobre Ésaïe 17-19; Éphésiens 5:17-33

04 octobre Ésaïe 20-22; Éphésiens 6

05 octobre Ésaïe 23-25; Philippiens 1

06 octobre Ésaïe 26-27; Philippiens 2

07 octobre Ésaïe 28-29; Philippiens 3

Source photo: Cristiano Galbiati, www.freeimages.com

#devotional #fr

1 view