• Elpidio Pezzella

Contre l'usure de la vie

"Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n'a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité."

2 Timothée 2:15

Nous sommes tous les jours soumis à l'usure. Les événements et les engagements quotidiens diminuent nos énergies et consomment également notre part spirituelle. Contre l'usure de la vie, une vieille publicité recommandait un digestif «amaro aux artichauts». L'apôtre Paul, en personne mûre et expérimentée, a ainsi exhorté Timothée plus jeune et inexpérimenté comme suit: «Ravive le don qui est en toi», (2 Timothée 1:6) et «ne néglige pas le don» (1 Timothée 4:13). La solitude et la critique, malgré toutes nos bonnes intentions, sont deux servantes qui nous accompagneront dans des moments particuliers de notre vie et de notre service. Une série de tensions se transformera en déceptions amères ou en considérations tristes, rendant plus difficile le maintien de son intégrité. C'est pourquoi je voudrais vous encourager à ne pas laisser s'éteindre la lumière qui est en vous: votre rêve, votre fantasme, votre passion. Si vous êtes croyant, un des secrets est de puiser dans les ressources spirituelles. Une vie dévolue a besoin de guérison au fil du temps. La plupart du temps, nous avons recours à la prière et à l'étude de la Bible uniquement par nécessité, les utilisant comme deux béquilles. D'autre part, ceux qui aspirent à s'impliquer dans l'œuvre de Dieu doivent se tourner vers l'étude et à la prière comme deux alliés, deux compagnons de combat à avoir toujours à leurs côtés. Jésus conseilla aux disciples de ne pas négliger la prière, même à Gethsémané: «Arrivé à cet endroit, il leur dit : 'Priez pour que vous n'entriez pas en tentation'» (Luc 22:40). L'apôtre Paul a exhorté le jeune Timothée à retrancher la «parole de vérité», ce qui est impossible sans une connaissance appropriée, fruit de l'étude et de l'approfondissement. Si notre corps est soutenu par deux jambes, le discipulat ne peut pas être soutenu par une seule, dans le sens où nous ne pouvons pas préférer la prière à l'étude ou vice versa, mais l'une n'exclut pas l'autre. En fait, si vous essayez de vous tenir sur une jambe, vous finirez par boiter et ne pas marcher ; tout au plus vous pourrez sauter, mais vous ne pourrez pas tracer un chemin régulier. De même, lorsque nous servons le Seigneur, nous ne devons pas boiter, mais marcher et parfois même courir ; ce qui serait impossible avec une seule jambe. La prière et l'étude ne rendent pas le service plus facile, mais elles aideront à limiter les erreurs et renforceront notre chemin. Avec la prière, nous écoutons Dieu ; avec l’étude nous sommes équipés pour que tout ce que nous faisons soit homologué. Paul a exhorté Timothée à ne rien faire dont il pourrait avoir honte plus tard. Pour bien trancher la parole de vérité, une étude faite avec engagement et dévouement, accompagnée de prière, est nécessaire. Parfois, on pense qu'étudier la Parole signifie tout apprendre sur les livres de la Bible, leur histoire et leur formation, même connaître la langue originale et la critique textuelle, ou autant de commentaires que possible concernant chaque verset. Ce n'est pas ce dont ont besoin ceux qui étudient la Parole, mais l'aptitude à la recherche, à l'équipement et à la préparation, qui comprend également la connaissance de l'Écriture historique et du contexte culturel et éducatif. Si nous regardons notre vie, je pense que personne n'est assez fier pour prétendre qu'il passe suffisamment de temps en prière. Je tiens à souligner que lorsque nous consacrons du temps personnel à la prière de manière assidue et constante dans le temps, cela peut devenir un moyen de faire taire notre conscience, comme pour dire qu'en accomplissant la tâche de prier, nous avons fait le nécessaire pour le service. Ce qui est différent, c'est l'attitude et la recherche constante de communion, même au milieu de nos activités. Voulant évoquer une relation sentimentale, nous savons que le contact et la proximité sont nécessaires pour l'entretenir.

Très chers, engagez votre vie dans la prière à la recherche de la direction et de l'aide divines. Vivez la journée en désirant le moment d'être avec Dieu, sans laisser les affaires de la vie vous assoupir, comme c'est arrivé aux disciples. Faites une liste des défis actuels à présenter au Seigneur pour obtenir Son aide. Si vous en avez envie, parlez à un ami chrétien, à un pasteur, revoyez vos priorités, procédez par niveaux et faites les choix appropriés. Cultiver une relation avec le Seigneur par la prière nous aidera également à creuser dans les Écritures. Nous avons beaucoup de travail à faire.

Plan de lecture hebdomadaire

de la Bible n. 24 07 juin 2 Chroniques 28-29 ; Jean 17 08 juin 2 Chroniques 30-31 ; Jean 18:1-18 09 juin 2 Chroniques 32-33 ; Jean 18:19-40 10 juin 2 Chroniques 34-36 ; Jean 19:1-22 11 juin Esdras 1-2 ; Jean 19:23-42 12 juin, Esdras 3-5 ; Jean 20 13 juin Esdras ; Jean 21


Photo de Amir Darafsheh, www.freeimages.com




7 visualizzazioni0 commenti

Post recenti

Mostra tutti