Le coeur de Néhémie

26.03.2017

 

«Lorsque j'entendis ces choses, je m'assis, je pleurai, et je fus plusieurs jours dans la désolation. Je jeûnai et je priai devant le Dieu des cieux».

Néhémie 1:4

 

A la cour de Perse, dans le château de Suse, au service du Roi, Néhémie, bien que déporté, a trouvé sa place. Par rapport à tant d’autres, il a une position privilégiée et ce qui arrive à Jérusalem se passe à 2000 km environ. Malgré cela, lorsqu’une délégation de Jude arrive et l’informe de l’état des choses, sa réaction nous montre où était vraiment son cœur. Les juifs sont porteurs de ce qui se passe, froidement et restent spectateurs, incapables d’y remédier. Par contre, Néhémie ressent la douleur de son pays, la souffrance de ses frères et ne regarde pas ailleurs. Sa première action est celle d’implorer l’intervention divine et de s’apprêter à faire quelque chose. Celui qui se soucie du peuple de Dieu ne reste pas impassible. Après avoir frappé au trône de Dieu, il se prépare pour le voyage, laissant ce qu’il a, par amour. Néhémie ne cache pas la tristesse de son âme au roi Artaxerxès, qui  approuve son départ. Encore aujourd’hui le Dieu d’Israël est à la recherche d’hommes et de femmes capables de ressentir les souffrances du peuple et prêts à se mettre à travailler pour la reconstruction. Même si tu rencontreras des obstacles ou des difficultés, ne te désistes pas. 

 

L’histoire de Néhémie

Néhémie signifie “consolation”. Il vivait à la cour persienne dans la ville de Suse, exerçant une charge très importante: il était échanson du Roi. Après la conquête de Jérusalem de la part de Nabuchodonosor en 597 avt J-.C., plusieurs milliers d’Israélites avaient été déportés à Babylone et dans d’autres villes de la Mésopotamie. L’empire babylonien tomba définitivement, par les Perses, en 539 avt J-.C. Le roi perse Cyrus se montra indulgent envers les peuples soumis et les Hébreux, qui, avec le régime précédent, avaient été obligés de laisser leur propre terre. Ils pourraient retourner dans leur patrie. Zorobabel, descendant du roi David, guida le premier groupe d’Hébreux à Jérusalem et commença la construction du temple. Environ soixante ans après la construction du temple, par ordre du roi Artaxerxès, un deuxième groupe retourna sous le guide d’ Esdras, un scribe expérimenté dans les Saintes Ecritures. La charge donnée à Esdras, était celle de transporter à Jérusalem les ustensiles pour le service dans le temple et se renseigner sur les conditions de vie des Hébreux rentrés à l’époque de Zorobabel. Douze ans après l’expédition d’ Esdras, Néhémie a reçu la permission d’ Artaxerxès d’aller à Jérusalem pour y reconstruire les murs. Le livre de Néhémie était, à l’origine, un livre unique avec le livre d’Esdras, la version du LXX les a séparés.

 

Photo: Jesper Noer

 

 

 

Tags:

Please reload