Ne médite pas le mal

16.09.2018

Et ses sages, et Zéresch, sa femme, lui dirent:

Si Mardochée, devant lequel tu as commencé de tomber, est de la race des Juifs,

tu ne pourras rien contre lui, mais tu tomberas devant lui.

Esther 6:13b

 

Le livre de Esther, comme tous les textes bibliques, fournit des indications pour notre foi et notre vie quotidienne. Dans l'histoire, il existe une relation significative de parenté. En effet, Mardochée prend soin de sa cousine Esther après le décès de ses parents. Nous assistons à la réalisation d'un plan divin qui échappe à toute compréhension humaine et qui, de manière inconnue, trouve son accomplissement dans le salut de tout un peuple. L'histoire de la jeune Esther se développe entre la tension de deux hommes: l'Assyrien Haman (un homme de confiance du roi) et le Juif Mardochée (cousin d'Esther). Entre ces deux, un conflit réel se développe, qui se lit dans les mots de l'épouse et des conseillers d'Haman, capables de voir la main invisible de Dieu en action: «Si Mardochée, devant lequel tu as commencé de tomber, est de la race des Juifs, tu ne pourras rien contre lui, mais tu tomberas devant lui». Mardochée, tout aussi béni et approuvé par Dieu, ne plie pas la tête devant l'attitude despote d'Haman.

 

Haman est tellement aveuglé par la haine de Mardochée, qu'il n'hésite pas à prendre des décisions aux dépens de tout un peuple. Pour en éliminer un, il est prêt à faire un massacre. Nous apprenons donc que le mal que l’on veut faire à l'autre peut cependant se retourner contre nous, et son plan maléfique est totalement déformé par l’initiative d’une seule personne. Faites attention à vouloir le mal de quelqu'un, car vous pourriez vous retrouver en train de lui faire le bien qu’il ne voulais pas. Nous pourrions remarquer une forme «d’ironie divine», car l’intrigue de la mort tissée contre Mardochée se retourne contre Haman, qui l’avait conçue. En effet, il y a une série d’événements qui renversent tout. Mardochée se retrouve à faire à Haman ce qu’il voulait pour lui-même. L’apôtre Paul a écrit: “Or, c'est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption, afin, comme il est écrit, Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur” (1Corinthiens 1:30-31). Dieu aime les personnes humbles. L'engagement et le dévouement au fil du temps ont cependant conduit certains à être «connus» et injustement enviés par certains. D'autres demandent plutôt le respect et la soumission, seulement pour se pavaner.  

 

Nous avons tendance à toujours porter les vêtements de Mardochée, et nous pensons souvent que nous sommes entourés par une armée de Haman qui veut notre mal. Et si, par contre, nous vêtions les vêtements de Haman? Nous devrions alors nous confier à la force du pardon, car, lorsque nous subissons un tort, nous sommes tentés de répondre de la même façon, déclenchant une réaction sans fin. De plus, le triste épilogue de l'adversaire ne devrait jamais donner lieu à des sentiments de triomphe. Comme le Christ à la croix, nous prions toujours pour "ceux qui ne savent pas ce qu'ils font". Du point de vue des croyants, les paroles de la femme de Haman alimentent notre confiance en Dieu, qui veille toujours sur ceux qui lui appartiennent. Aussi dans les événements d'Isaac, comme son père Abraham, la présence constante du Seigneur se lève pour le rassurer et multiplier ses biens. La jalousie grandit autour de lui, les obstacles augmentent. Il trouve des empêchements, des disputes au point qu'il est obligé de quitter le pays, mais il est tout de suite rassuré: “Je suis le Dieu d'Abraham, ton père; ne crains point, car je suis avec toi; je te bénirai, et je multiplierai ta postérité, à cause d'Abraham, mon serviteur” (Genèse 26:24). Laissons-nous conduire avec confiance dans l’histoire préparée par notre Dieu, pour nous et avec nous. Le mal ne prévaudra jamais.

 

Cliquer pour écouter la version audio

 

Devotional 38/2018

Plan de lecture hebdomadaire de la Bible

17 septembre   Proverbes 27-29; 2Corinthiens 10

18 septembre   Proverbes 30-31; 2Corinthiens 11:1-15

19 septembre   Ecclésiaste 1-3; 2Corinthiens 11:16-33

20 septembre   Ecclésiaste 4-6; 2Corinthiens 12

21 septembre   Ecclésiaste 7-9; 2Corinthiens 13

22 septembre   Ecclésiaste 10-12; Galates 1

23 septembre   Cantique des C. 1-3; Galates 2

 

 

La Journée international de la paix est célébrée ce lundi 21 septembre. Prions afin que la paix règne sur toute la terre, et que sur chaque coeur se lève la bannière du Prince de la Paix.

 

 

Photo de Sergej Klimkin, www.freeimages.com

Please reload